Interventions deroulement

De monpompier.com

Le déroulement des interventions

 

Un appel de secours peut intervenir de jour comme de nuit, la semaine comme le week-end, hiver comme été, en fonction du scénario et n'importe où sur les départements. En effet, certains ne sont prévus que pour une saison, que la semaine ou pour des créneaux horaires précis. Certaines codes sinistres comme un ascenseur bloqué, un brancardage ou une fuite d'eau sont payants et facturés par les services départementaux d'incendie et de secours (SDIS). Une personne appelant pour une fuite d'eau devra payer 120€, un ascensoriste ne pouvant pas se déplacer pour un ascenseur bloqué devra payer 130€, le SAMU ayant besoin d'aide pour un brancardage devra payer 140€ avec une EPA et 90€ sans.

 

Appel de secours

L'appel de secours

 

Un appel de secours parvient au CTA (Centre de Traitement de l'Alerte) du département, si un opérateur est de garde et connecté, il décroche et traite l'appel. Il décriera ce qu'il se passe grâce à un jeu de questions / réponses avec le requérant, il choisira le code sinistre correspondant puis diffusera l'intervention en choisissant les véhicules nécessaires les plus proche du lieu de l'intervention. Au bout de 2min30 si l'appel n'a pas été décroché, le jeu se chargera lui-même de déclencher l'intervention avec le descriptif et les véhicules prévus du scénario.

 

L'alerte du personnel

 

Équipage prévu d'un véhicule

Les joueurs sont affectés aux véhicules en fonction de leur niveau de priorité, de leur état, des formations et grades nécessaires, de leur habillement ainsi que leur nombre de sorties en intervention de la semaine. Ils peuvent également être affectés à un ou deux véhicules grâce à la feuille de garde qui est remplie par le chef de garde. Le jeu prendra alors en compte l'équipage prévu de la feuille et ce malgré les niveaux de priorités et le nombre de sorties effectué. Une fois l'engin alerté, un message privé est envoyé aux joueurs concernés pour les prévenir de leur départ en intervention. En ayant le bip allumé, vous serez prévenu par message sonore avec comme message le code sinistre, le véhicule, votre place et la commune.

 

La feuille d'alerte

Feuille d'alerte

 

Lorsque vous êtes en intervention vous n'avez plus accès aux différentes pages de la caserne et vous êtes automatiquement redirigé sur la feuille d'alerte. Cette feuille reprend toutes les informations nécessaires, le code sinistre qui indique quelle est la nature de l'intervention, l'adresse et la commune où se situe l'intervention, les observations qui donnent un peu plus de détails de ce qu'il se passe, les moyens alertés avec leur équipage puis tout l'historique de l'intervention (heure de départ, d'arrivée, de retour, les messages du COS, l'utilisation du matériel, etc). Vous pourrez avant que le véhicule ne sorte, acquitter le départ ce qui permettra à l'engin de partir plus rapidement de la caserne.

 

La distance et durée du trajet

VLCDG

 

Comme dans la réalité, le véhicule parcourt la distance réelle entre la caserne et le lieu de l'intervention, ceci par le chemin le plus court. Il peut très bien être en 2 minutes comme en 30 minutes sur place, tout dépend de la distance. Lors de son retour, la durée du trajet est multipliée par 2 étant donné qu'il n'est plus prioritaire et est considéré comme un véhicule normal, de plus, il n'allume plus les gyrophares et le 2 tons.

 

Le transport à l'hôpital

Brancard

 

Un VSAV peut transporter un blessé considéré comme grave ou un à deux blessés considérés comme léger(s). Il se dirige vers le centre hospitalier le plus proche où il y restera 5 minutes le temps de déposer la victime.

 

Le transport d'un animal à la SPA

Cage d'animal

 

Un FS peut transporter un animal agressif, blessé ou divaguant sur la voie publique vers la SPA la plus proche.

 

Le retour d'intervention

 

Lorsqu'un véhicule quitte les lieux de l'intervention ou quitte l'hôpital, il est dans l'état indisponible secteur. Il passe disponible secteur et peut être redirigé avec le même équipage lorsqu'il est à moins de 5 minutes de la caserne.

 

Reussite interventions.png

La réussite ou l'échec de l'intervention

 

La réussite d'une intervention dépend de plusieurs critères dont trois principaux :

 

  • Le choix du code sinistre : Si le code sinistre est faux, le taux de réussite diminuera.
  • Les moyens engagés : Les véhicules engagés doivent correspondre aux engins prévus dans le scénario.
  • Le temps de trajet : Plus les véhicules mettent du temps à arriver sur place, plus le taux baissera.

 


Retourner à la page d'Accueil